MONTRÉAL CONTRE LES SABLES BITUMINEUX ET LES PIPELINES

CJM TransCanada ReleaseMONTRÉAL CONTRE LES SABLES BITUMINEUX ET LES PIPELINES

MONTRÉAL, 14 Octobre 2014 – Alors que TransCanada se prépare à déposer son projet à l’Office National de l’Énergie (ONÉ), Justice Climatique Montréal publie un communiqué enraciné dans la perspective de justice climatique contre les sables bitumineux et l’oléoduc Énergie Est. Avec une photo symbolisant l’action directe déjà en cours le long des nombreuses routes d’oléoducs à travers l’Amérique du Nord, les Montréalais déclarent que les compagnies pétrolières devraient s’attendre à plus de résistance populaire.

Pour lire la version complète de cet article, cliquez ici: MONTRÉAL CONTRE LES SABLES BITUMINEUX ET LES PIPELINES

TransCanada devrait présenter une demande à l’ONÉ pour obtenir l’approbation pour le projet de pipeline Énergie Est. Ce projet impliquerait de transformer un oléoduc de gaz naturel, vieux de 40+ ans dans certaines portions, en un oléoduc de transport de pétrole des sables bitumineux, et de construire un nouvel oléoduc au Québec et au Nouveau-Brunswick, incluant un port à Cacouna, QC, et une raffinerie à Saint John, Nouveau-Brunswick. L’oléoduc transporterait 1,1 million de barils par jour de sables bitumineux – le pétrole le plus sale – et deviendrait le plus gros oléoduc de sables bitumineux dans le monde.

Avec la publication de ce communiqué, Justice Climatique Montréal (CJM) cherche à mettre l’accent non seulement sur des préoccupations d’infrastructure avec cet oléoduc, mais sur les effets catastrophiques qu’ont les sables bitumineux et l’expansion des oléoducs sur les communautés marginalisées, en particulier les populations autochtones. « Nous serons incapables d’arrêter l’expansion des sables bitumineux tant que nous ne regarderons pas les causes profondes de la situation, soit le racisme qui condamne les communautés autochtones à devenir des « zones de sacrifice », et qui déplace les communautés de couleur à chaque catastrophe mondiale », a déclaré Rushdia Mehreen, membre de CJM .

Justice Climatique Montréal exige que les hydrocarbures demeurent dans le sol, et que le projet Énergie Est ne soit jamais construit. « L’année prochaine nous donnera beaucoup d’occasions de se rassembler, se mobiliser et s’organiser pour arrêter le pipeline Énergie Est », a déclaré Robin Reid-Fraser, également membre de CJM.

Justice Climatique Montréal est un groupe qui défend la justice climatique et environnementale en solidarité avec les gens directement touchés et les communautés autochtones. Justice Climatique Montréal vise à souligner les voix de ceux qui sont les moins entendus et les plus touchés, et met l’accent sur des perspectives anti-capitalistes et anti-colonialistes.

 

Pour le communiqué version longue, veuillez cliquer sur le lien suivant:

MONTRÉAL CONTRE LES SABLES BITUMINEUX ET LES PIPELINES

Contact:

Lily Schwarzbaum: (514) 553-7693

Justice Climatique Montréal

Page site web: http://justiceclimatiquemontreal.ca/montreal-contre-les-sables-bitumineux-les-pipelines

facebook: https://www.facebook.com/ClimateJusticeMontreal

twitter: https://twitter.com/CJ_Montreal